Assurément, l’hygiène est indispensable dans le cadre du domicile. Surtout en période de pandémie ! Mais elle se révèle encore plus importante dans le cadre de lieux fréquentés assidument par le public. Dès lors, quelles règles doivent être observées en la matière ? Quelques éléments de réponse par ici :

Le cas des lieux publics

De tous temps, le nettoyage des lieux publics a demandé un soin tout particulier. Ceci parce que ces derniers sont généralement un lieu de passage important, favorisant les regroupements des individus. Et ce d’autant plus s’il s’agit d’un lieu préparant, entreposant ou distribuant des denrées alimentaires tels que commerces (boulangerie, boucherie, supermarchés …etc) ou entreprises de restauration (restaurants ou cantines du personnel par exemple). Dans ce cas là, les exigences sanitaires sont encore renforcées. Et touchent tout à la fois les lieux en tant que tels, mais également le comportement du personnel qui doit obéir à un protocole sanitaire bien spécifique. De plus, ces flux de personnes presque incessants peuvent également entraîner (comme cela a été le cas pour le Coronavirus en 2020 tout autour de monde) la propagation rapide et irrépressible de dangereuses épidémies. Car bien que la plupart d’entre elles puissent être correctement soignées ; s’en prémunir en renforçant l’hygiène des lieux concernés reste la meilleure des solutions.
Mais sans évoquer de tels extrêmes, il est important de mentionner que la propreté de locaux publics est également essentielle parce qu’elle concourt à l’image de ces derniers. Et par extension, de leurs exploitants. Enfin, et bien que cela puisse semble évident ; il est à noter qu’il s’agit également d’un gage de fidélisation de la clientèle. Personne n’aime se rendre dans des lieux à l’hygiène douteuse … et encore moins y retourner ! Dès lors, impossible de négliger l’hygiène des lieux publics.
Bien entendu, le nettoyage régulier est toujours de mise. Mais il est aujourd’hui recommandé de le doubler en ce qui concerne les poignées de porte, les boutons d’ascenseur, les interrupteurs d’éclairage, les poignées de toilettes, les comptoirs ou peuvent s’accouder les clients, les mains courantes, ou encore les surfaces d’écran tactile et claviers en milieu scolaire ou en entreprise. Enfin, les nouvelles problématiques sanitaires requièrent souvent une désinfection plus approfondie ; idéalement réalisée par une équipe de professionnels. Un maigre prix pour freiner la propagation du virus !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.