Nettoyage vitres bureau

Le nettoyage de fin de chantier peut être l’objet de litiges entre le constructeur et l’acheteur, elle est également source de conflits entre les différents prestataires d’un chantier.

Pour commencer, qu’en dit la loi ?

Plus qu’un grand ménage, il s’agit de véritables travaux à part entière.

La Norme NF P 03-001 est un ensemble de clauses administratives de référence destiné aux marchés de travaux privés de bâtiment. Elle dit :

« Chaque entrepreneur, après intervention en un lieu donné, doit laisser l’emplacement propre et libre de tout déchet. L’entrepreneur qui lui succède est en droit d’exiger cet état de propreté avant d’entreprendre ses travaux (…) Chaque entrepreneur aura la charge de procéder au nettoyage de ses propres ouvrages même si les documents du marché attribuent le nettoyage du chantier à un lot déterminé. »

Ainsi, les entreprises intervenant dans le bâtiment ont l’obligation par contrat de rendre les lieux propres, sûrs et sains après leur intervention. Le choix du prestataire s’effectue soit par le maître d’ouvrage, soit par les entreprises qui interviennent.

Combien ça coûte ?

Le coût dépendra de la surface au sol, de la surface vitrée, mais aussi de l’état du chantier et donc de l’ensemble des tâches qu’il faudra réaliser. Par exemple, pour décaper un sol il faudra compter 2 euros par mètre carré. Généralement, les entreprises spécialisées dans le nettoyage de chantier proposent des forfaits incluant tous les travaux nécessaires à la remise au propre d’un local.

Quelles sont les tâches ?

Le travail d’une entreprise spécialisée dans le nettoyage de chantier consistera à :

  • Tout remettre en ordre: évacuation des gravats, des traces de ciment, des pierres, des chutes de bois, des bris de plâtre, des déchets …
  • Éliminer et retirer les traces de résine, de colle, de ciment, de peinture …
  • Lessiver les murs
  • Remettre en état les sols en profondeur: gratter, lessiver, balayer
  • Dépoussiérer, gratter, nettoyer les vitrages
  • Mettre au propre les conduits d’aération
  • Désinfecter les appareils sanitaires si nécessaire
  • Évacuer les odeurs de matériaux, aérer et désinfecter l’air

Le nettoyage peut se faire au fur et à mesure, si plusieurs corps de métier se succèdent (peintres, carreleur …) ou bien en fin de chantier, au moment de la livraison.

L’enjeu est de laisser le chantier sans gravats ni saleté, et prêt à être utilisé par le client. Pour cela, il est conseillé de faire appel à des spécialistes ayant à disposition les connaissances et  le matériel adapté à ce type d’intervention de remise en état.

« Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle même »