En cette année 2020 décidément bien particulière, les espaces verts n’ont probablement jamais semblé si essentiels. Surtout au cœur des résidences de particuliers au sein desquelles ils ont certainement permis d’adoucir les rigueurs de deux confinements successifs. Pour autant, le fait de pouvoir profiter de tels espaces de quiétude et de détente est forcément assorti d’une responsabilité d’entretien. Laquelle est souvent du ressort du syndic. Qui délèguera ensuite l’entretien de ces espaces à une société de professionnels patentés. Alors peut-être vous demandez vous quel type de prestations peuvent réaliser ces intervenants ? Voici quelques éléments de réponse :

L’entretien des jardins

En premier lieu, la société aura pour tâche générale d’entretenir les jardins du complexe. C’est-à-dire tout ce qui est buissons, et plantations florales ; voire gazon. Par conséquent, et selon le contrat conclu, la taille des végétaux et leur arrosage peuvent faire partie de ces opérations de bon entretien. Il en va d’ailleurs de même concernant la pelouse. Mais celle-ci peut également faire l’objet d’une scarification en Automne (c’est-à-dire que le professionnel pratique des incisions dans le sol, afin de sectionner et de désagréger le feutre et les mousses de la pelouse pour rendre celle-ci plus dense), d’aération ou de désherbage. Et bien entendu, les soins phytosanitaires de l’ensemble des végétaux présents seront également au programme de cet entretien régulier.

L’entretien des arbres

Si l’espace vert dispose d’arbres, il est certain que ceux-ci contribueront au confort des usagers. De l’ombre en Eté, un air plus pur ; leur action sur le bien-être moral et physique n’est plus à démontrer. Cependant, à l’image des autres végétaux de la résidence, il leur faudra faire l’objet de soins bien spécifiques. Elagage et émondage (fait de supprimer les pousses herbacées, les jeunes rameaux ligneux et branches basses latérales, voire de raccourcir les cimes) seront notamment incontournables. Et du fait de la dangerosité de tels travaux, il est évident qu’ils ne peuvent être réalisés que par des professionnels émérites ! En outre, si l’arbre menace de s’effondrer ou représente un danger pour les habitants ou les bâtiments ; le paysagiste devra l’abattre. Ce peut par exemple être le cas d’un arbre ballant suite à un sinistre, ou d’un saule dont les racines pourraient causer de nombreux dégâts …

Ainsi, voilà le b.a-ba de l’entretien d’espaces verts. Mais qu’en est-il du cas très particulier du terrain sportif ? Rendez-vous prochainement pour en savoir davantage à ce propos !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.